La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 HISTORIQUE

 

La Maçonnerie à Morges 

Depuis le 18ème siècle, Morges a connu cinq loges. La première, Les Amis Unis, fut fondée en 1790 et disparut vers 1810. Elle fut suivie par la Loge Les Amis Réunis, qui vit le jour le 14 janvier 1811. Elle fut affiliée au Grand Orient de France, puis au Grand Orient Helvétique Romand. Sa lumière fut mise sous le boisseau vers 1825. L'année 1817 vit la fondation de la Loge Vertu Tolérante.

 

Le 28 décembre 1850, fut installée la Loge Les Amis. A ses débuts elle comptait 15 membres, dont deux conseillers d'Etat. En 1857 la Loge compte 24 membres. En 1878 elle inaugure son nouveau Temple, dans une cour du Passage de la Couronne. Elle compte alors 33 membres. A partir de 1882 les problèmes commencent et des dissensions surgissent. En 1885  une mise en sommeil de la Loge est rejetée, mais pas pour longtemps, car le 22 mars 1886, la Loge d'Apprentis décide de demander à la Grande la Loge la mise en sommeil pour une durée indéterminée. Elle se réunira encore le 27 août 1886. Ainsi à la fin du 19ème siècle, il n y a plus de Loge active à Morges.

 

C'est le samedi 19 juin 1965 que la Loge Lux in Tenebris est officiellement consacrée par le Grand Maître de la Grande Loge Suisse Alpina à l'hôtel de la Couronne. Elle compte vingt membres. Mais le 3 octobre 1965, un malheur frappe la Loge: le Vénérable est tué par une automobile, alors qu'il se rendait à une réunion maçonnique à Beaulieu à Lausanne.

En 1970, la Loge quitte l'hôtel de la Couronne pour celui du Mont-Blanc. En 1989, une commission est chargée d'étudier l'opportunité de louer des locaux qui nous seront propre.  Le 15 mars 1990 les Frères acceptent de travailler, à partir d'octobre 1990, en de nouveaux locaux, à la rue Louis-de-Savoie 26-28. Malheureusement, au début de l'année 2003, suite à des problèmes financiers, la SA dépose son bilan et le bâtiment vendu. La loge doit quitter les locaux et retourne à l'hôtel du Mont-Blanc.

 

La Loge Lux in Tenebris travaille au Rite Emulation. Depuis sa fondation elle a initié plus de 80 profanes. Une trentaine de Frères ont occupé la charge de Vénérable.